Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 17:17

Un collectif composé d'enseignants et de parents d'élèves propose une grande clameur pour une vraie réforme ; voici le tract et leurs revendications :

grande clameur des écoles0002grande clameur des écoles0005

Ces revendications sont tout à fait légitimes; mais n’oublions pas que pour réduire les effectifs la seule  solution est de recruter des enseignants et c’est ce que fait le ministre de l'EN:
12 000 création de postes par an, en plus des remplacements des départs à la retraite (environ 30 000)
C’est un nombre tellement important qu'aujourd’hui les observateurs se demandent même si cela sera réalisable !

Créer des postes d’enseignants, des postes d’enseignants surnuméraire (type PARE) et reconstituer les Rased et des pôles des remplaçants (brigades) comme cela a été annoncé est sans doute la meilleure méthode pour prendre en charge les élèves en difficultés.

Les évaluations nationales ont été supprimées dès son arrivée.

Quant au problème  des programmes il est survenu essentiellement du fait de la réduction du volume horaire avec le passage de la semaine à 4 jours. Mais oui il faudra les alléger puisque l’actuel projet prévoit de rester à 24 h d’enseignement.

 

Donc il me semble que le ministre mène une politique éducative qui va dans le bon sens ; puisqu'il a déjà pris toutes ces mesures en moins d’un an. (à l'exception de cette réforme sur les ryrhmes voir article suivant).

 

Le premier budget de l’état est aujourd’hui le remboursement de la dette, le 2ème est l’éducation nationale.

Nous aimerions aussi que l’éducation nationale soit le 1er mais pour cela il faut mieux réduire cette dette et non continuer à la creuser en ayant des exigences toujours plus grandes !

 

Partager cet article

Repost 0
marseille-citoyens.fr - dans Education
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : marseille-citoyens.fr
  • marseille-citoyens.fr
  • : Faire réagir les Marseillais et les pouvoirs publics à la situation catastrophique des services publics municipaux.
  • Contact

Rechercher