Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 17:44

Voici le projet de l'Inspection Académique 13 concernant la prochaine rentrée : (source syndicale)

 

planning semaine école0001

 

M. le Minsitre,

 

Vous souhaitez réformer les rythmes scolaires car les journées d’enseignement sont trop longues et l’année trop courte (144 jours d’école seulement contre 180 jours pour la moyenne européenne) et cet objectif est louable. Cependant cette réforme ne doit pas se faire à la va vite et sans expérimentation au préalable ; sinon elle sera préjudiciable à la réforme elle-même.

 

Expérimentons durant une première année différents dispositifs dans plusieurs écoles de communes riches et pauvres pour appliquer ensuite la meilleure réforme à notre système éducatif.

Vouloir engager toutes les écoles en même temps dans une application immédiate de cette réforme confrontera les municipalités à des grosses difficultés de recrutement et de formation et risque de mettre nos enfants dans des situations d’accueil inconfortables (avec des animateurs peu formés, des absences non remplacés et des taux d’encadrement élevés).

 

Aujourd'hui allonger la pause méridienne et le péri scolaire du soir d'une demi heure sans améliorer la prise en charge reviendrait à une augmentation du nombre d'accidents certaine.


La mise en place d’un péri scolaire de qualité est possible, souhaitable mais coûteuse pour les familles et pour les municipalités et ne pourra pas se faire partout dans les mêmes conditions et surtout pas aussi vite.
Il faudra envisager une solidarité nationale envers les villes les plus pauvres pour ne pas déséquilibrer notre système éducatif.

 

C’est pourquoi il est sans doute plus sage d’expérimenter d’abord dans certaines écoles cette réforme avant de l’imposer à tout le monde dès la prochaine rentrée.

 

Lettre rédigé par un enseignant  marseillais envoyé à M. le Ministre de l'Eduication Nationale.

 

     Voici un complément d'informations :

 

Depuis 2008, la ville de Toulouse  a mis en place un système péri scolaire de qualité lorsque la ville a choisi de rester sur une semaine de 9 demi-journées avec le mercredi matin travaillé. Ce péri scolaire coûte 19,4 millions d'€ à la ville pour 23 000 enfants accueillis sur les 28 000 élèves.

A Marseille, où il y a 72 000 élèves, on peut donc s'attendre à ce que environ 60 000 enfants  fréquentent le péri scolaire.

Or l'aide de l'état est de 50€ par enfant et par an, hors ZUS et 90€ par enfant et par an en zone urbaine sensible.

Même si l'état verse 70€ à la ville pour tous les enfants cela fera une aide de 4,2 millions d'€ ce qui est largement inférieur au budget que consacre une ville comme Toulouse qui accueille presque 3 fois moins d'élèves.
 

Comprenez nos inquiétudes M. le ministre, quand on voit l'état déplorable du péri scolaire aujourd'hui à Marseille, il ne faudrait surtout pas que celui soit étendu et continue d'être géré par les mêmes personnes sinon le service sera tout aussi catastrophique.

 

 

 

Vous souhaitez participer à cette réflexion, n'hésitez pas à poster votre commentaire ou à écrire à citoyensmarseille@gmail.com pour proposer votre contribution.

Partager cet article

Repost 0
marseille-citoyens.fr - dans Education
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : marseille-citoyens.fr
  • marseille-citoyens.fr
  • : Faire réagir les Marseillais et les pouvoirs publics à la situation catastrophique des services publics municipaux.
  • Contact

Rechercher