Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 15:42

Dans le quartier de Belsunce, la grande source de nuisance est due... au parking Vinci de "La Providence", implanté sur la place du même nom, derrière la bibliothèque de l'Alcazar.
Il est emprunté principalement par les clients des grossistes (vêtements, chaussures, accessoires... bas de gamme) qui essaiment dans le "sentier marseillais".
Or, en semaine, l'affluence est telle, que la rue de la Fare se confond avec une voie d'accès au parking : les automobilistes y attendent que des places se libèrent au compte goutte, et leur file d'attente est si longue, qu'elle croise et entrave la rue Nationale ; les bouchons remontent alors jusqu'au boulevard d'Athènes : pollution de l'air avec les moteurs qui piétinent, pollution sonore des klaxons, agressivité et conflits quotidiens...

Quand je suis arrivée dans le quartier il y a 10 ans, la place abritait aussi les riverains, jeux improvisés d'enfants, rencontres de voisins et de chibanis... Mais Vinci a entre temps grillagé la place, en a fermé l'accès aux riverains. "La place de la Providence ?", une mauvaise blague, une... usurpation de la voie publique.
Je me demande si cela est bien légal.
Les quelques arbres qui y végétaient meurent les uns après les autres.

Que serait cette place sans ce parking ! Un îlot dans l'hyper-centre, dans un quartier où se pressent tant d'enfants, que l'école publique n'a pas assez de places pour les accueillir ? Un square verdoyant ? Une vaste terrasse aux cafés ombragés juste derrière la grande bibliothèque ?

On pourrait imaginer... que Vinci retire ses grillages et rende à l'espace public cette place-parking ? Que Vinci mette en place un système de surveillance afin que ses usagers n'entravent plus la voie publique et ne déclenchent plus des tempêtes urbaines quotidiennes ? Que les grossistes organisent un système de portage (pousse-pousse, cargo-vélo...), pour acheminer les marchandises achetées jusqu'au parking du centre Bourse, ou des allées Gambetta ?
Que la mairie reloge les grossistes dans une zone excentrée, et rende au centre-ville cet extraordinaire potentiel de commerces, de lieux de rencontre, de restaurants  ?

Je vais tâcher de me balader avec mon appareil photo, pour rapporter quelques visions de ce petit marasme du centre ville - qui après tout n'emboucane que les modestes riverains du quartier de Belsunce, de ce petit hold up sans doute bien rentable, de Vinci, sur l'espace public.
Marie (Belsunce)

Merci Marseille Poubelle 2013, pour l'ouverture de ce vaste appel d'air !

Partager cet article

Repost 0
marseille poubelle 2013 - dans Stationnement
commenter cet article

commentaires

Françoise 08/09/2013 18:15

La mairie du 1er arrdt ne doit pas lire votre blog, car en ce début septembre 2013, la situation que vous décrivez, n'a pas évolué d'un poil.

Présentation

  • : marseille-citoyens.fr
  • marseille-citoyens.fr
  • : Faire réagir les Marseillais et les pouvoirs publics à la situation catastrophique des services publics municipaux.
  • Contact

Rechercher