Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 09:31

Introduction


I. La mise en place d'une relation étroite avec FO pour lutter contre le PCF (1953 – 1983)


A. Le contexte de guerre froide et la rivalité personnelle de Gaston Defferre avec les dirigeants communistes.
1. 1953 : La nomination d'un dirigeant de FO au poste de directeur de cabinet du Maire:
2. 1965 : le soutien du syndicat à l'égard du maire face à la première crise politique au sein de la majorité socialiste
3. 1968 : le rôle de FO dans le mouvement étudiant et ouvrier à Marseille


B. Cet outil politique va perdre progressivement de son efficacité du fait du contexte national d'union de la gauche
1. 1976 : La première grève du service de la propreté
2. La naissance d'un collectif intersyndical à Marseille


C. 1983 : la fin de l’anti communisme municipal ?
1. 1983 : la réélection de Gaston Defferre contestée
2. 1985- 1986 : L'ouverture du dialogue social aux autres formations syndicales ou la fin d'une époque.

 


II. Un positionnement politique à redéfinir : quelle place accorder au syndicat FO ? (1986-1997)


A. La première mandature Vigouroux 1986 – 1989 : ou la mise à distance progressive du syndicat FO
1. L'installation de Robert Vigouroux
2. L'annulation des élections professionnelles de 1989
3. La baisse des scores du syndicat FO aux élections professionnelles de 1983 à 1995


B. Les élections municipales de 1995
1. Les tractations avant l'élection de 1995
2. L'arrivée au pouvoir de Jean-Claude Gaudin


C. Le pragmatisme « apolitique » de FO


III. Le renouvellement de la relation clientéliste (1997-2014)


A. Les dérives du «petit système» sont rapidement dénoncées dans la presse nationale
1. 2001 : Les premiers articles de Michel Samson
2. La création de la communauté urbaine MPM et les débuts houleux avec FO


B. L'arrivée de M. Argy pour insuffler un nouveau rapport de force avec le maire : vers un nouvel équilibre ?
1. Le mouvement national contre les retraites de 2003 où la volonté de FO d'incarner un syndicalisme plus musclé achoppe sur la situation locale.
2. La scission de 2004-2005 est-elle une nouvelle tentative d'affaiblissement de FO favorisée par l'administration ?
3. L'audit du service Transport Atelier et Magasin censuré
4. Le congrès de FO 13 en 2006 et la campagne pour les municipales de 2008 :
5. 2007 : Le conflit au sein des bibliothèques de la ville
6. Les élections municipales de 2008
7. L'élection surprise du socialiste Eugène Caselli à la tête de MPM :


C. La crise chez FO (2009 – 2012)
1. 2009 : Le déclenchement des « affaires Guérini »
2. Un syndicat qui ne parvient plus à contenir la grogne sociale des agents.
3. 2010 : L'affaire de la double billetterie des musées marseillais
4. 2012 : Le successeur de M. Argy affiche une volonté de changement chez FO

D. Les choix du secrétaire général de FO au moment de la campagne des primaires socialistes de 2013


IV. Comparaison entre les deux figures tutélaires Defferre et Gaudin :


A. Deux personnalités qui se caractérisent par leur pragmatisme et leur longévité
1. La figure du maire va perdre de sa hauteur avec la création de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole (CUMPM) et l’établissement d’une nouvelle gouvernance.
2. Le caractère cinématographique de la figure du maire de Marseille


B. Des méthodes de gouvernance similaires ?
1. L'utilisation des mêmes outils ?
2. Un clientélisme municipal dirigé vers une certaine frange de l'électorat.


V. L'érosion des services publics induite par une relation clientéliste


A. Un personnel municipal perçu comme une ressource électorale et non comme des agents d'un service rendu au public.
1. Un service public qui ne cherche pas à fonctionner de manière autonome
2. La perte de motivation du personnel engendrée par un dialogue social dans l'impasse
3. L'opacité de la gouvernance municipale peut être assimilée à une forme de domination


B. Des services publics de plus en plus en inadéquation avec le mode de vie des marseillais et de plus en plus coûteux pour les finances publiques
1. L'exemple de la propreté et la réforme du fini-parti
2. L'exemple des piscines :
3. L'exemple des bibliothèques :
4. L'exemple des écoles élémentaires :
5. L'absence de mise en place d'un système périscolaire cohérent et accessible à tous
6. La « non préparation » de la réforme des rythmes scolaires et le soutien de FO à la municipalité : une alliance retrouvée.
7. Quelles en sont les conséquences sur les choix de la population ?


Conclusion


Annexes
a. Les grandes dates du syndicalisme français avant la création de la CGT-FO
b. Évolution des Effectifs de la ville de Marseille :
c. Évolution du score du syndicat FO aux élections professionnelles de la ville de Marseille depuis 1972 :
d. Personnages clés
e. Résultats de l'enquête sur le personnel des écoles de la ville de Marseille
f. Questionnaire aux agents de la Ville
g. Retranscription d’une interview radiophonique de M. Gaudin


Les Entretiens
A. Entretien avec Eugène Caselli : président de la CUMPM
B. Entretien avec Roger Aymard : secrétaire général du SDU-FSU de MPM
C. Entretien avec Elie-Claude Argy (secrétaire général de FO de 2003 à 2012)
D. Entretien avec Patrick Casse Conservateur et délégué FO à la BMVR de l'Alcazar
E. Entretien avec Pierre Godard leader du SDU FSU à la ville de Marseille
F. Entretien avec Jacqueline Cozzolino secrétaire générale de l'UNSA Territoriaux
4
G. Entretien avec Philippe San Marco (Secrétaire Général de la Ville de Marseille de 1978 à 1981)
H. Entretien avec Michel Pezet (député du PS, Conseiller Général et président du Conseil Régional PACA)
I. Entretien avec Patrice Ayache (Secrétaire Général Adjoint de FO Territoriaux)
J. Entretien avec Bruno Gilles (Maire des 4è et 5è arrondissements depuis 1995)
K. Entretien avec Josette Ventre Secrétaire Générale du syndicat des Territoriaux FO (1992 – 2003)
L. Entretien avec Renaud Muselier, Premier adjoint au maire et député de 1995 à 2008.
M. Entretien avec Mme Longhi et Mme Zucchetto (responsable de la CFE-CGC)
A. Entretien avec Patrick Mennucci (maire du 1er et 7è arrondissements, conseiller municipal et député)
B. Entretien avec l’avocat Maître Benoit Candon (réalisé par échange de mails)
C. Entretien avec Marie-Arlette Carlotti (conseillère municipale, députée et ministre)
D. Bibliographie :

Partager cet article

Repost 0
marseille-citoyens.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : marseille-citoyens.fr
  • marseille-citoyens.fr
  • : Faire réagir les Marseillais et les pouvoirs publics à la situation catastrophique des services publics municipaux.
  • Contact

Rechercher